Pourquoi une collection jeunesse sur l’expatriation ?

« Globe-trotteurs, même pas peur! » est une série d’ouvrages à destination de jeunes enfants (à partir de trois ans ) dont les parents réalisent un projet de mobilité.

Les expatriés français

Aujourd’hui environ 2,5 millions de Français sont expatriés dans le monde, dont plus de la moitié a au moins un enfant (59 %[1]). 43 %[2] ayant des enfants de moins de dix ans. En ajoutant les autres familles francophones, cela représente un public de jeunes lecteurs potentiel assez vaste.

En outre, la question de la mobilitépeut s’appréhender à l’échelle d’un quartier (changement d’école), d’une ville (éloignement d’avec les copains), d’une région ou d’un pays. Tous ces changements d’échelle suscitent des questions et des problématiques propres. Mais certaines sont également communes, touchant dès lors une population plus large que celle des expatriés.

Il peut être difficile de se préparer à l’expatriation/déménagement en tant qu’adulte. Et donc parfois trouver les mots pour aider ses enfants à appréhender ce bouleversement – alors que l’on est soi-même préoccupé par diverses questions – peut être compliqué.

Une boîte à outils

Les parents peuvent utiliser « Globe-trotteurs, même pas peur ! » comme une boîte à outils pour répondre ou anticiper les questions de leurs enfants.

Chaque ouvrage d’une dizaine de pages est construit autour d’un thème central lié à la mobilité. L’objectif est de faciliter l’utilisation des différents volumes au fur et à mesure de l’apparition d’éventuelles inquiétudes chez l’enfant. De plus, le format d’alternance texte/illustration permet à des enfants non encore entrés dans la lecture de pouvoir lire le livre tout seuls s’ils le souhaitent.

Un socle pour grandir

Il existe encore peu de livres destinés aux jeunes enfants sur le thème de l’expatriation. La particularité de « Globe-trotteurs, même pas peur ! » est d’une part de traiter de plusieurs thèmes individuellement, et d’autre part de soulever la question des valeurs morales avec en fil rouge l’importance du respect de l’autre et de soi-même.

En effet, certains petits expatriés vivent dans des conditions extrêmement favorisées (écoles avec des infrastructures incroyables, personnel de maison, disponibilité d’un des deux parents, etc.). Sans avoir vocation à donner des leçons, ces petits livres proposent ainsi de traiter de manière sous-jacente un ensemble de valeurs pour équiper les enfants face à la réalité du monde.

Références

[1]https://www.diplomatie.gouv.fr/IMG/pdf/Enquete_expatriation_2013_cle049946-2.pdf

[2]https://www.diplomatie.gouv.fr/IMG/pdf/Enquete_expatriation_2013_cle049946-2.pdf